La lettre de Média-Santé

F212 | La voiture électrique utilisée en professionnel : modalités de déduction comptable et fiscale

Dernière mise à jour le 30/10/2019
loupe Voir toutes les lettres Lire l'article Abonné
Lire le dossier

La mode est aux véhicules électriques. Et le matraque commercial d’une marque américaine pousse de nombreux médecins à nous interroger sur les modalités de déduction comptable et fiscale de leur projet d’acquisition d’un véhicule électrique pour leur usage professionnel.Voici le point précis, sous tous ses aspects, de cette question technique.



Sommaire

  • Véhicule électrique, petite citadine
    - Nous répondons à cette question : "Je m’apprête à acheter le 2 janvier prochain une petite voiture citadiine à usage 100% professionnel, pour un prix très attractif  J’ai fait peu de km dans l’année, au maximum 5 000. Mon avantage est-il, comme me l’avait dit le vendeur, d’utiliser les frais réels ? "
    - Les dessous du barème kilométrique
    - Votre vendeur ne vous pas tout dit....
    - Quelles conséquences comptables et fiscales ?
    - Vos autres dépenses réelles de véhicule
    - Notre conseil de long terme
    - L'écueil des plus values professionnelles

    Grosse berline familiale électrique
    - Nous répondons à cette question :« Désirant acheter une berline Tesla, et l’amortir, voici ce que Tesla propose : les batteries étant dissociées de la facture de la voiture pour 19 920 €, elles seraient amortissables sur 3 ans, comme du consommable… Reste le prix de la voiture à amortir de façon classique… Par ailleurs, la borne de recharge serait installée à mon domicile  ; comment faire le partage d’un point de vue fiscal entre la consommation personnelle et professionnelle : faut-il deux compteurs et deux factures, donc deux abonnements ? »
    - L'acquisition des 600 kilos de batteries au lithium d'une durée de vie normale de trois ans : modalités de traitement comptable optimisé
    - La borne de recharge installée à la maison
    - L'amortissement du prix de la voiture, hors batteries
    - Deux particularités : les voitures de société, et la TVA