La lettre de Média-Santé

S360 | Les affiliés Carmf peuvent-ils sauver leur système de retraite par répartition ?

Dernière mise à jour le 07/06/2016
loupe Voir toutes les lettres Lire l'article Abonné
Lire le dossier

Si vous êtes l’un des 188 635 médecins libéraux actifs ou retraités affiliés à la Carmf (Caisse Autonome de Retraite des Médecins Français), vous avez été démarché il y a quelques semaines par son Président le Dr Maudrux de la manière la plus bruyante possible : « Urgent : votez ! ». La Carmf proposait ainsi ni plus ni moins à ses affiliés de donner leur avis sur quatre des questions-clés de leur prévoyance. En langage tendance, on dirait que cette démarche s’inspire de la dernière mode nommée démocratie participative… Qu’en penser en dehors de toute polémique ?



Sommaire

  • L’essentiel : ce dossier vous permet de comprendre avec effroi de quelles manipulations vous êtes l’objet de la part de nos dirigeants, la dernière en date étant la dernière invitation pressante de la Carmf à voter. Et de conclure sans doute par l’inévitable question : — mais comment avons-nous pu nous laisser enfumer pendant autant d’années par une problématique aussi simple à résoudre ?
  • Un peu de physio-Carmf :
    - comment fonctionne la Carmf ?
    - ses 5 fondements physiologiques
    - les critères d’équilibre de cette caisse
    - principale vertu de cet équilibre
    - son principal défaut
  • Mécanismes biocliniques pouvant altérer voire anéantir le fonctionnement de l’organe :
    - L’excès de pertes
    - Une régulation intrinsèque indigente
    - Une (dé)régulation extrinsèque intempestive
    - L’insuffisance d’apports
    - Conclusion sur cette physioath’
  • Existe-t-il une réelle régulation à la Carmf ?
    - Ce système était-il bien autorégulable ?
    Equilibre et équité
    Les 4 vérités sur le système
  • Peut-on sauver la répartition ?
    - De grossières erreurs de calcul répétées…
    Cette injustice est-elle réparable a posteriori ?
    La régulation intrinsèque sera-t-elle alors suffisante ?
  • Cas cliniques simples :
    - Le calcul de la pension de retraite en 2012 est-il équitable ?
    - La loi Fillon 2008 est-elle juste ?
    - 1ère question Carmf : quel âge pour la retraite à taux plein : 65 ou 67 ans ?
    - 2ème question : souhaitez-vous que l’on privilégie une hausse des cotisations, une baisse de la valeur du point, ou un mixage équitable ?
    - 3ème question : approuvez-vous la réforme de l’ASV ? - 4ème question : souhaitez-vous qu’un régime obligatoire de prévoyance ouvrant droit à des indemnités journalières du 15ème au 90ème jour d'ITT soit mis en place ?