La lettre de Média-Santé

D12 | Pourquoi le médecin libéral a intérêt de posséder au moins deux comptes courants bancaires, lesquels, et pour quoi faire ?

Dernière mise à jour le 29/10/2020
loupe Voir toutes les lettres Lire l'article Abonné
Lire le dossier

Voici l’actualisation 2020 de ce dossier indispensable à tout bon gestionnaire libéral, débutant, confirmé, installé, collaborateur ou remplaçant. Il ne s’adresse surtout pas à votre « banquier » : ce serait en effet votre pire interlocuteur pour vous conseiller objectivement et astucieusement sur la question. Outre une multitude de conseils pratiques et fouillés, il prend en compte l'inflation basse, voire quasi-nulle et la modification de législation intervenue sur la nature fiscale des produits de placements ainsi que les nouvelles données de la loi Pacte applicable au 01/10/2019.



Sommaire

  • L'approche stratégique : quels comptes bancaires utiliser ?
  • Qu’entendre par compte courant “professionnel” ? Cet aspect de la gestion quotidienne d’un médecin libéral, installé comme remplaçant, est posé de manière exhaustive par cette question classique :“Mon AGA m’indique que je dois impérativement ouvrir un compte bancaire professionnel pour la gestion de mon activité de médecin. Ma banque en ligne me répond qu’elle n’ouvre pas de compte professionnel, ne traitant qu’avec les particuliers, et ma banque de proximité (WXYZ) m’annonce un coût d’ouverture et de gestion annuel de l’ordre de 500 € ! Suis-je vraiment obligé d’en passer par-là ?
  • Notre réponse sous 4 aspects pratiques
  • La gestion des tiers-payants
  • Le terminal de paiement par cartes bancaires
  • La question de l’emprunt professionnel et des virements CPAM
  • La question des prélèvements SEPA pour le paiement de vos cotisations sociales dématérialisées
  • L'approche tactique : quels comptes de placement utiliser ?
  • Bien appréhender le provisionnement de vos charges sociales et fiscales
  • Vers quels supports de placement opter en 2020
  • Comment gérer efficacement vos divers comptes ?
    - Si vous avez réussi à éviter d'ouvrir un vrai compte professionnel
    - Et si vous deviez ouvrir un vrai compte professionnel ? Voire même si vous y aviez intérêt ?
  • Fonctionnement du compte de placement
    1. Médecin remplaçant, non thésé, ayant débuté l’activité libérale en janvier
    2. Médecin en “vitesse de croisière”, installé ou remplaçant
    3. Médecin projetant de cesser son activité libérale, installé ou remplaçant
  • Un seul compte de placement, ou des compartiments spécifiques ?
  • Comment et où déclarer les gains de vos divers comptes
  • Gérer dans le sens de vos intérêts exclut le recours aux prélèvements mensuels Urssaf
    1. “Prélèvements automatiques” égale “avance de trésorerie aux caisses sociales”.
    2. Le prélèvement appauvrit inexorablement les impécunieux et enrichit les caisses sociales.
    3. Le prélèvement bancaire mensuel automatique : une invitation à ronronner tranquillement sous le discours lénifiant des caisses sociales ?
  • Comment et pourquoi sortir du système de prélèvements mensuels
  • Cotisation sociales payées par prélèvement : le cas particulier de la Carmf