La lettre de Média-Santé

D106 | Quand utiliser ou fuir les titres-restaurant et/ou  les chèques-cadeaux ?  

Dernière mise à jour le 22/06/2023
Retour boutique

Notre série « Niches fiscales professionnelles » s’adresse à tous nos lecteurs médecins libéraux exerçant en entreprise individuelle (EI), qu’ils soient gestionnaires débutants ou confirmés, installés ou non, voire parfois même s’ils déclarent leurs revenus professionnels dans le régime simplifié Micro-BNC. Elle s’appuie sur de nombreux exemples issus de la pratique de nos experts, avec une présentation pédagogique sur la base de calculs délibérément simplifiés. Parmi ces (petites) « niches », les titres-restaurant et les chèques-cadeaux ne concernent que les entreprises médicales employeuses, qu’il s’agisse d’entreprise individuelle (EI) ou de société d’exercice de la médecine (SEL, SCP, voire SEP). Comme il est possible que l’une ou l’autre, voire les deux, vous concerne dès le présent exercice fiscal — donc avant le 31/12/2023 si vous exercez en EI —, c'est le moment d'étudier leurs effets.


Sommaire

  • Pourquoi défiscaliser en professionnel et pourquoi est-ce toujours plus efficace qu'en privé ?

  • Les chèques/tickets/titres restaurants

- Quels médecins employeurs sont concernés ?
- Principe des chèques restaurants
- L'unique indication d'en étudier la portée

  • Les chèques-cadeaux

- qui est concerné ?
- principe des chèques-cadeaux
- gain de défiscalisation...

Besoin de renseignements