La lettre de Média-Santé

D103 | Défiscalisation professionnelle : quand utiliser ou fuir les chèques-vacances (CV) ?

Dernière mise à jour le 06/06/2023
Retour boutique

Cette niche fiscale est souvent présentée de manière simplificatrice voire erronée, y compris par certaines institutions. Voici les clés permettant à tout médecin libéral de situer son réel intérêt face à la complexité technique des chèques-vacances (CV) qu’il peut s’octroyer. Ce dossier s’adresse à tous nos lecteurs médecins libéraux, qu’ils soient gestionnaires débutants ou confirmés, installés ou remplaçants. Il s’appuie sur de nombreux exemples issus de la pratique de nos experts. Il vous permet de distinguer objectivement les niches fiscales existantes : celles qui vous enrichissent et celles qui vous appauvrissent !  Car après de brefs rappels fondamentaux, vous y trouvez de façon résumée les résultats concrets des réelles possibilités de défiscalisation portant sur vos revenus professionnels.


Sommaire

  • Pourquoi défiscaliser en professionnel ?
    - Une défiscalisation fiscale ET sociales
    - Une puissance individuellement variable
    - Avec en général une dépense inaugurale
    - Une économie finale à chiffrer précisément
    - Deux avertissements...
  • L'essentiel : qui est concerné par ces chèques-vacances ?
    - Rappel historique
    - Notre conseil de hardiesse à nos lecteurs NON employeurs
    - Notre conseil appuyé à nos lecteurs employeurs
  • Principes des chèques-vacances
    - Obligations administratives
    - Participation obligatoire des bénéficiaires
    - Exemples concrets
    - Technique comptable
    • en présence de salarié(s)
    • en l'absence de salarié(s)
  • Si vous êtes médecin libéral non employeur
    - 4 exemples chiffrés, décortiqués, commentés allant selon les situations d'un gain insignifiant à un gain équivalent à 3 jours de travail  dans l'année !
  • Si vous êtes médecin employeur
    -  Exemples chiffrés, décortiqués, commentés, très spécifiques montrant des gains équivalent à une semaine de travail  dans l'année !
    - exposé des autres situations dans lesquelles vous êtes perdant...
  • Si vous êtes médecin employeur de votre conjoint unique salarié