La lettre de Média-Santé

F230 | Comment déduire les frais de repas 2023 et 2024 du médecin libéral

Dernière mise à jour le 28/03/2024
Retour boutique

Depuis 2001, tout médecin libéral peut déduire de ses recettes une partie, dite supplémentaire, des frais de repas pris sur le lieu de son travail, qu’il soit installé, collaborateur libéral inclus, ou remplaçant. Bien entendu, ce sujet ne concerne que les libéraux déclarant leurs revenus au réel (liasse fiscale 2035, EI/EURL/IS ou SEL), et jamais ceux les déclarant en régime Micro-BNC où tous les frais professionnels sont forfaitairement fixés à 34% des recettes. Ce dossier en détaille toutes les possibilités de déduction et les conditions à remplir. Pour les les modalités de déduction des frais de repas dits « d’affaires » (entre confrères par exemple) ou de ceux pris dans le cadre de voyages professionnels tels que congrès ou séminaires qui sont intégralement déductibles, voir notre Lettre Réf. F200.

Sommaire

  • Définition de la part déductible
  • Comment apprécier le caractère normal de la distance
  • Justification des dépenses déductibles
  • Quels montants déduire précisément ?
    - part forfaitaire,
    - plafond de déduction - circonstances exceptionnelles
  • Les frais de repas d’affaires ou de voyage
  • Le cas particulier des repas des médecins remplaçants :
    - repas au restaurant,
    - repas pris à droite et à gauche,
    - remplaçant nourri par le titulaire du cabinet. 
  • Barème 2023 et 2024 des avantages en nature/repas/hébergement